Contact

Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 08h00 à 17h00.

Le samedi, uniquement sur rendez-vous !

 

Nous travaillons sans téléphone le mercredi après-midi et le vendredi toute la journée.

En période de déclaration TVA, nous travaillons tous les après-midi sans téléphone.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél. : 084/41.10.68

Fax : 084/41.14.06

Rechercher dans le site

Administration générale de la Fiscalité – Expertise Opérationnelle et Support
Service TVA
Taxe sur la valeur ajoutée

Décision TVA n° E.T.131.005 dd. 23.12.2016

Taux de TVA
Prestations de services pro deo des avocats et des huissiers de justice

Suite à cette décision, à partir du 01.04.2017 :
* la décision n° E.T.129.361 dd. 19.01.2016 sera abrogée,
* le point 28 de la circulaire AGFisc n° 47/2013 (E.T.124.411) dd. 20.11.2013 sera abrogé.

Il a été décidé de soumettre, à partir du 01.04.2017, les prestations de services pro deo effectuées par les avocats dans le cadre de l’aide juridique de deuxième ligne, ainsi que les prestations de services pro deo effectuées par les huissiers de justice dans le cadre de l’assistance judiciaire, au taux normal de la TVA de 21 %.

Les prestations de services pro deo effectuées par les avocats dans le cadre de l’aide juridique de deuxième ligne, ainsi que les prestations de services pro deo effectuées par les huissiers de justice dans le cadre de l’assistance judiciaire sont actuellement soumises au taux de 0 %, conformément au point 28 de la circulaire AGFisc n° 47/2013 (E.T.124.411) du 20.11.2013 et à la décision n° E.T.129.361 du 19.01.2016.

Dans l’arrêt rendu par la Cour de justice de l’Union européenne le 28.07.2016 dans l’affaire
C-543/14
, Ordre des barreaux francophones et germanophone contre Conseil des ministres, la Cour a dit pour droit que les prestations de services effectuées par les avocats au profit des justiciables qui bénéficient de l’aide juridictionnelle dans le cadre d’un régime national d’aide juridictionnelle ne sont pas exonérées de la taxe sur la valeur ajoutée sur la base de l’article 132, paragraphe 1, sous g), de la directive 2006/112/CE du Conseil, du 28.11.2006 , relative au système commun de taxe sur la valeur ajoutée (article 44 , § 2, 2°, du Code de la TVA). En outre, la Cour a jugé que ces prestations de services ne peuvent pas être soumises à un taux de TVA réduit en vertu de l’article 98, paragraphe 2, de cette directive, lu en combinaison avec le point 15 de l’annexe III de cette dernière (voir les considérations du point 60 de l’arrêt).

Compte tenu de ce qui précède, il a été décidé de soumettre, à partir du 01.04.2017, les prestations de services pro deo effectuées par les avocats dans le cadre de l’aide juridique de deuxième ligne, ainsi que les prestations de services pro deo effectuées par les huissiers de justice dans le cadre de l’assistance judiciaire, au taux normal de la TVA de 21 %. Il va de soi que cette décision est également applicable aux avocats stagiaires et aux candidats huissiers de justice.

L’administration accepte que le taux particulier de 0 % soit applicable aux états d’honoraires établis au plus tard le 31.03.2017, même lorsqu’un paiement s’y rapportant intervient ultérieurement.

Pour être complet, il convient de souligner que tout commentaire administratif (circulaires, décisions, réponses à des questions parlementaires, etc.) contraire à la présente décision est abrogé à la même date.

 

Un entrepreneur étranger ? S’il n’est pas immatriculé en Belgique et n’a donc pas de numéro d’entreprise, il n’apparaîtra pas dans les bases de données.

Là aussi, il doit alors demander d’abord une attestation pour ses éventuelles dettes fiscales au Bureau de recettes Bruxelles Étranger (tél. 02/575 40 80).


Attention ! Au niveau social prévaut un autre régime : là, l’entrepreneur étranger (européen) qui occupe du personnel doit vous produire des “documents de détachement” (documents A1) de son pays d’origine. S’il ne le peut pas, vous devez opérer une retenue sur sa facture.

Suite à l’arrêt du Conseil d’Etat, le cabinet ministériel restreint a décidé d’adapter la législation sur l’introduction et l’utilisation du système de caisse enregistreuse (SCE).

Lire la suite...

1.Contexte

 

Il n'est pas rare, dans nos vertes contrées, de voir des anciennes bâtisses servant jadis à des fins d'exploitation commerciales ou industrielles transformées en habitations privées.

 

Il s'agit dans ce cas de savoir quel taux de TVA il y a lieu d'appliquer sur ces travaux de transformation.

 

Lire la suite...